Dossier spécial stress & anxiété : quelles huiles essentielles pour m’apaiser ?

Un travail exigeant, un environnement bruyant, des transports à rallonge, une vie de famille mouvementée… STOP !

Il y a des moments où chacun a besoin de décompresser, de se créer une petite bulle de calme. Mais l’environnement dans lequel nous nous trouvons ne le permet pas toujours. C’est ici que les huiles essentielles entrent en jeu ! Dans la gestion du bien être, le terme aromatologie est préféré à celui d’aromathérapie car nous allons jouer sur les arômes des huiles essentielles et notre système olfactif pour gérer stress et anxiété.

La perception des odeurs est très personnelle et étroitement liée au système limbique de notre cerveau qui gère notamment la mémoire. Ainsi des odeurs spécifiques nous amènent parfois des souvenirs précis (c’est la célèbre madeleine de Proust !). C’est pour cela que je vous propose une série d’huiles essentielles aux propriétés très proches mais aux arômes différents, ce sera à vous d’identifier vos affinités et les synergies que vous souhaiterez composer 😉

Ma sélection d’huiles essentielles contre le stress et l’anxiété :

 

Huile essentielle de lavande vraie
Calmante (stress, nervosité), antidépressive, sédative (insomnies), hypotensive (hypertension).
Huile essentielle souvent utilisée en pédiatrie.
Contre indications (non exhaustives) : 3 premiers mois de grossesse

Huile essentielle d’orange douce
Apaisante et relaxante (stress, déprime), sédative (difficulté d’endormissement), bouffées de chaleur, accompagne l’arrêt du tabac.
Autres applications majeures : digestion difficile, antiseptique aérienne.
Contre indications (non exhaustives) : 3 premiers mois de grossesse, pas d’exposition solaire dans les 6 heures qui suivent (photosensibilisante)
Irritante à l’état pur utiliser diluée (30 % huile essentielle et 70 % huile végétale)
Attention : présence d’allergène

Huile essentielle de pamplemousse
Plutôt similaire à celle d’orange douce sur les indications du stress et de l’anxiété : calmante, apaisante, sédative, anti-déprime. En diffusion pour la relaxation.
Autres applications majeures : anti-cellulite, détoxification
Contre indications (non exhaustives) : 3 premiers mois de grossesse, exposition solaire dans les 6 heures qui suivent (photosensibilisante)
Irritante à l’état pur utiliser diluée (30 % huile essentielle et 70 % huile végétale)
Attention : présence d’allergènes

Huile essentielle de petit grain bigarade :
Equilibrante nerveuse (déprime, angoisses, tensions, humeurs changeantes, stress, hyperactivité), régule le système respiratoire et cardiaque, favorise la détente des muscles, sédative (aide à se rendormir lors de réveils nocturnes)
Contre indications (non exhaustives) : 3 premiers mois de grossesse

Huile essentielle de camomille romaine :
Calmante puissante du système nerveux (hyperactivité, asthme nerveux, déprime), apaisante (stress, anxiété), sédative (en synergie avec d’autres HE pour lutter contre l’insomnie).
Contre indications (non exhaustives) : 3 premiers mois de grossesse, épileptiques
Attention : ne pas utiliser pure sur les peaux abîmées ou personnes fragiles (nourrissons, personnes âgées) : faire un test puis utiliser diluée (30 % huile essentielle et 70 % huile végétale)

Huile essentielle d’ylang-ylang :
Equilibrante nerveuse (anxiété, anti-déprime, avec un côté euphorisant), calmante respiratoire et cardiaque (tachycardie, hypertension),
Autres applications majeures : douleurs chroniques (accompagnement soins palliatifs), libido en berne.
Contre indications (non exhaustives) : trois premiers mois de grossesse
Irritante à l’état pur utiliser diluée (30 % huile essentielle et 70 % huile végétale)

Huile essentielle de marjolaine à coquille :
Calmante puissante (nervosité, irritabilité, crise d’angoisse), rééquilibrante du système nerveux (déprime, anxiété) hypertension, tachycardie, insomnie, bouffées de chaleur, fatigue générale et psychique
Autres indications majeures : Constipation, régulatrice de l’appétit.
Contre indications (non exhaustives) : femmes enceintes
Pour les peaux très sensibles : utiliser diluée à 30 % huile essentielle et 70 % huile végétale

Huile essentielle de ravintsara
Insomnie (induction du sommeil), stress, fatigue. Très utile dans les synergies pour le sommeil et pour calmer l’hyperactivité.
Autres indications majeures : antivirale (grippe, herpès, zona), rhumes, infections ORL, renforcement de l’immunité
Contre indications (non exhaustives) : trois premiers mois de grossesse, asthmatiques et épileptiques.
Pour les peaux très sensibles : utiliser diluée à 30 % huile essentielle et 70 % huile végétale

 

Comment utiliser ces huiles essentielles pour lutter contre le stress ?

En massage : appliquer 2 gouttes sur les poignets, le plexus solaire ou la voute plantaire (veiller à ce que les huiles essentielles soient diluées à 30% minimum)

En inhalation sèche : appliquer 2 à 3 gouttes sur un mouchoir et inspirer lentement (ici les huiles peuvent être utilisées pures)

Dans le bain : ne jamais verser les huiles essentielles directement dans le bain (l’huile n’est pas soluble dans l’eau, risque de brûlure grave !). Verser 10 gouttes sur du sel (de mer ou d’Epsom) ou dans un dispersant (glycérine ou Solubol).

En diffusion dans l’air ambiant : avec un diffuseur adapté aux huiles essentielles, à chaleur douce ou brumisation par exemple (pas de flamme qui dénature les actifs). Pour les insomnies, diffuser 15 minutes dans la chambre avant de se coucher.

 

Précautions d’emploi des huiles essentielles :

Bien que naturelles, les huiles essentielles sont des concentrés d’actifs très puissants pouvant contenir des composants allergènes, voire toxiques. Il est donc important de suivre les recommandations suivantes :
– Toutes les huiles essentielles comportent des contre-indications et précautions d’emploi : il faut impérativement s’y conformer.

– Faites un test avant d’utiliser toute nouvelle huile essentielle : déposez 1 goutte dans le pli de votre coude, attendez minimum 24h pour vérifier que vous ne faites pas de réaction allergique (rougeur, irritation…)

– Ne laissez pas les huiles essentielles à portée des enfants

– N’appliquez pas les huiles essentielles dans ou à proximité des muqueuses (yeux, oreilles, nez…)

– Les recommandations d’utilisation des huiles essentielles ne se substituent pas à une consultation médicale.

– Soyez particulièrement vigilants sur les personnes sensibles : enfants, femmes enceintes, personnes âgées…

– Utilisation maximale pour ces huiles essentielles : 15 gouttes par jour

 

2 réflexions au sujet de « Dossier spécial stress & anxiété : quelles huiles essentielles pour m’apaiser ? »

  1. Hello,
    Perso, je ne quitte jamais mon HE de pamplemousse qui m’aide à m’apaiser en cas d’angoisses légères ! En plus, je suis fan de l’odeur! Cet article est très intéressant, merci 🙂
    Belle journée,
    Slow Joy

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s