Recette de démaquillant bi-phasé amélioré

Le démaquillant : un incontournable dans notre salle de bains ! Une fois qu’on a commencé à faire le tri dans ses cosmétiques et tout analysé via les applications (INCI Beauty – ma préférée, Clean, Beauty, Yuka…), il nous reste deux options :

  • fabriquer soi-même : au moins on sait exactement ce qui se trouve dedans
  • acheter en bio, slow cosmétique…

Honnêtement, j’alterne entre ces deux méthodes en fonction de mes envies et mon temps libre. C’est comme ça que j’ai découvert un joli démaquillant bi-phasé labellisé Slow Cosmétique lors de ma visite chez un distillateur près de Carpentras (Aroma Plantes et leur marque de cosmétique Cosmessences). D’ailleurs si vous ne souhaitez/pouvez pas réaliser le produit, je vous conseille fortement leur « Soin Duo Démaquillant » disponible sur le site slow-cosmetique.com.

Contrairement au démaquillant classique bi-phasé que je fabriquais avant, celui-ci est plus agréable en termes d’application et de toucher beaucoup moins gras après application. La partie aqueuse est légèrement gélifiée.

Recette de démaquillant maison simple et efficace

Alors il ne s’agit pas exactement d’un « dupe » de leur produit, mais de ma version améliorée du démaquillant bi-phasé pour une application plus agréable et un résultat plus efficace.


👩‍🔬 La recette du démaquillant bi-phasé gélifié :

Pour 100ml :

en %en g
Hydrolat (au choix – conseils ci-dessous) 59,4 %59,4 g59,4 ml
Gomme xanthane0,3 %0,3 g1c. TAD
Cosgard (conservateur)0,4 % 12 gouttes
Huile végétale (au choix – conseils plus bas)39,9 %39,9 g 43 ml
Vitamine E0,1 % 2 gouttes

Etape 1 : Verser l’hydrolat dans un récipient, puis peser la gomme xanthane. La verser « en pluie » dans l’hydrolat, petit à petit, tout en fouettant le mélange. Attendre 10 min que le mélange se soit bien gélifié, rajouter le conservateur Cosgard. Verser dans votre contenant.

Etape 2 : Prenez un second récipient et mesurez/peser l’huile végétale. Y ajouter la vitamine E. Verser cette deuxième préparation dans votre contenant.

Le démaquillant est prêt ! Avant emploi, pensez à bien le secouer 😉

Durée de conservation : 1 mois

Note : avant toute préparation de produits cosmétiques, prenez les mesures d’hygiène suivantes : attachez-vous les cheveux, lavez-vous les mains, désinfectez votre matériel, plan de travail et contenants avec de l’alcool à 70° ou 90°. Manipulez le conservateur avec précaution.

réaliser un démaquillant pour les yeux waterproof
Le démaquillant bi-phasé une fois secoué

💦 Quel hydrolat choisir ?

Je vous en liste quelques-uns souvent utilisés en cosmétique, et que l’on trouve facilement en magasin bio :

  • Pamplemousse, Citron, Laurier Noble, Tea Tree, Romarin à verbénone : pour les peaux grasses, mixtes, à problèmes
  • Menthe poivrée : tonifiant
  • Rose, Fleur d’oranger : apaisantes et astringentes, peaux normales et matures
  • Camomille romaine, camomille allemande, tilleul : apaisantes, peaux sensibles

Pour ce démaquillant-là, j’ai choisi pamplemousse et fleur d’oranger, l’odeur est très agréable.


🌻 Quelle huile végétale choisir ?

On retrouve souvent l’huile de ricin et l’huile de coco dans les recettes de démaquillants mais ce ne sont pas mes favorites pour deux raisons. 1. Elles laissent un toucher très gras sur la peau, et pour le démaquillage des yeux on voit vraiment tout flou après. 2. Elles sont très comédogènes, c’est-à-dire qu’elles favorisent l’apparition de comédons (=de points noirs = de boutons !!). Alors pas de soucis si vous faites partie de la team zéro boutons / peau mature, mais sinon, passez votre chemin.

  • Huile végétale de jojoba : huile sèche, rééquilibre la production de sébum
  • Huile végétale d’amande douce, de noyau d’abricot : huiles passe-partout, peaux matures, sèches, mixtes
  • Huile végétale d’argan, de noisette : un peu plus grasses mais assez agréables pour les peaux normales, mixtes et même légèrement grasses

Bien évidemment il en existe plein d’autres qui seraient appropriées pour ce démquillant donc jetez un coup d’œil à vos placards (en soi, même une huile d’olive fait l’affaire), regardez ses caractéristiques sur internet et faites votre choix !

De mon côté, j’ai mis moitié argan – moitié noyau d’abricot car le côté plus gras de l’argan est intéressant pour venir à bout d’un maquillage waterproof. Sinon j’ai une peau plutôt mixte donc j’évite les huiles très grasses de manière générale.

J’espère que cet article vous a plu, n’hésitez pas à mettre des commentaires / retours de vos recettes ci-dessous 😉

A très vite,

Sophie d’AromaTerrapic 🌹

Instagram : so_aromaterrapic
Facebook : AromaTerrapic